La coiffure des enfants – Quand, comment, pourquoi

L’aspect capillaire des bébés est toujours trompeur. Sachez qu’au cours des premiers six mois, qu’ils en aient beaucoup ou pas, leurs cheveux vont tous tomber pour laisser place à leurs « vrais » cheveux. Il faudra alors penser, selon la rapidité de croissance de chacun, le moment de sortir les ciseaux pour une première coupe. Évidemment, il n’y a aucune urgence, à moins que sa frange lui bloque la vue ou que ses cheveux sont si longs que les gens ne peuvent déterminer son sexe. Quoique maintenant, la tendance non-genrée préconise que les garçons ET les filles puissent porter les cheveux longs. Tendance bien mise à l’avant-plan par des parents célèbres. On a qu’à penser aux fils de Kourtney Kardashian, Blanket Jackson (Michael), Jessica Biel et Justin Timberlake, Kate Hudson et bien sûr, Nelson et Eddy, les jumeaux de Céline Dion.

Quand ?

Le moment choisi pour cette première coupe peut être aussi d’ordres culturel et religieux. Alors que chez les occidentaux, une petite mèche de cheveux du bébé est conservée dans l’album de naissance par sentimentalisme, chez les familles musulmanes traditionnelles, le crâne de l’enfant est rasé sept jours après sa naissance et on sacrifie un mouton pour une fille et deux moutons pour les garçons afin qu’ils soient purifiés et ensuite baptisés. Cette cérémonie que l’on appelle la Aqiqa du 7e jour est aussi le moment que l’enfant recevra son nom.

Les juifs orthodoxes vont attendre le jour de ses 3 ans, si c’est un garçon. L’occasion d’une cérémonie religieuse et familiale qui marque le début de son enseignement religieux et du port de la kippah et les tsitsits. Cette pratique dans la tradition judaïque marque également une seconde étape fondamentale après la circoncision du garçon.

De nombreux Chinois considèrent  toujours que la première coupe de cheveux du nouveau-né à son premier mois est l’occasion de célébrer en famille avec la couleur rouge – celle de la chance selon eux – comme toile de fond.  Selon leur tradition, l’expérience de la vie ne commence qu’une fois que le nouveau-né a le crâne rasé en laissant une petite mèche sur le devant afin que les anges puissent l’attraper s’ils décidaient de l’amener au paradis.

C’est tout le contraire pour d’autres peuples comme en Mongolie, par exemple, où les parents attendent que leur garçon ait atteint l’âge de trois à cinq ans et de deux à quatre ans pour les filles avant de leur faire leur première coupe de cheveux. Avant cela, ils sont perçus comme des êtres intermédiaires avant leur entrée en société. 

En Polynésie, les garçons doivent attendre à leur adolescence avant de recevoir leur première coupe de cheveux. Un choc pour eux de perdre cette longue chevelure, mais une coutume importante pour les Polynésiens. Cette étape de leur vie représente leur nouvelle identité masculine et leur passage dans le monde des hommes

La religion catholique n’a jamais précisé le moment solennel pour effectuer la première coupe de cheveux du nouveau-né. C’est donc à chaque parent de décider quel est le moment approprié pour le faire.  Habituellement, vers les dix-huit mois, si le bébé a beaucoup de cheveux ou à l’âge de deux ans et même plus tard si c’est une fille. Il suffira ensuite de raccourcir les pointes aux trois mois. Oubliez le mythe voulant que plus on coupe les cheveux, plus ils deviennent plus forts et plus beaux. Totalement faux puisque les cheveux poussent par la racine. Par conséquent, les couper souvent ou les couper court n’aide en rien leur repousse. Cette croyance vient probablement du fait que les végétaux poussent par les deux extrémités (racine et tige).


Comment ?

  • Les shampoings : Au cours des quatre premières semaines du nouveau-né, il est préférable de laver sa tête, comme le reste du corps, avec uniquement de l’eau tiède. Comme la peau, le cuir chevelu du bébé est très sensible et facilement irritable. Après ce premier mois, il est donc TRÈS important de choisir un shampoing pour bébé doux, hypoallergénique, de pH neutre, sans colorant ni parfum.  Après un léger rinçage à l’eau tiède, il faut simplement tapoter légèrement sa tête avec une serviette sèche pour bébés. Ne JAMAIS frotter et encore moins utiliser un sèche-cheveu, ses cheveux étant très délicats  et vulnérables aux dommages. De toute façon, ses cheveux fins sècheront rapidement au naturel. 
  • La fréquence des shampoings chez les enfants peuvent varier selon s’ils ont beaucoup ou peu de cheveux.  En général, il est recommandé de laver les cheveux du bébé quotidiennement jusqu’à l’âge d’un an et d’au moins trois fois par semaine par la suite.
  • Vous pourrez utiliser un revitalisant spécifique pour les cheveux d’enfants  seulement lorsque les cheveux auront poussé et seront plus épais. Appliquez seulement sur la mi-longueur et les pointes avant de bien rincer à l’eau claire.
  • Pour démêler les cheveux des enfants, je vous suggère de la faire immédiatement après le shampoing  (alors que les cheveux ne sont pas totalement secs) avec un peigne au lieu d’une brosse en peignant délicatement les pointes en remontant jusqu’aux racines. Les cheveux fraîchement lavés des enfants sont plus vulnérables et les peigne sont donc plus indiqués que les brosses.

La première coupe de cheveux


Chez-soi

Il se peut que vous décidiez de couper vous-même les cheveux de votre enfant. Surtout ci celui-ci est encore tout jeune et qu’il n’a pas encore assez de cheveux pour passer chez le coiffeur. Sachez qu’il n’y a pas d’âge prédéterminé. Cela varie d’un enfant à l’autre. Le moment propice est lorsque votre enfant est gêné par ses cheveux ou que vous-même l’êtes quand vous le regarder. Une petite coupe des pointes pourrait être suffisante et donnera l’apparence de cheveux plus épais. Si vous vous sentez en confiance avec des ciseaux, assurez-vous que ceux-ci soient sécuritaires avec les bouts arrondis.  Quand votre enfant aura les cheveux plus longs et que vous désirez qu’il perde son « look » de bébé, vous serez certainement plus en confiance dans un salon où ceux-ci sont les bienvenus.

Chez le coiffeur

Ça y’est !  C’est le grand moment. La première visite officielle de votre enfant chez le coiffeur. Excitant pour vous mais pas nécessairement pour lui. Il y a donc quelques étapes à respecter afin que cette « première » soit positive car son déroulement aura un impact sur toutes les prochaines fois.

1 – Les jeunes enfants n’aiment pas particulièrement les surprises. C’est pourquoi il serait bon que votre enfant vous regarde avoir une coupe de cheveux ou que rendiez visite chez le salon que vous aurez choisi avant le grand jour. Cet endroit peu familier, de même que les sons (la tondeuse, le sèche-cheveux) et les odeurs qu’on y retrouve pourrait l’effrayer. Parlez-lui de ce qu’il voit dans le salon, la cape qu’il portera, ce que font les ciseaux, sans utiliser le terme « couper » qui pourrait lui faire peur.  « Raccourcir » ses cheveux serait sans doute un mot plus approprié.

2 – Assurez-vous que le salon de coiffure que vous choisirez est un endroit où les enfants sont les bienvenus.  Qu’on y retrouve des livres jeunesse, des jouets et pourquoi  pas un mini fauteuil en forme de moto ! 

3 – Avant le grand jour, discutez-en avec votre enfant comme d’un événement spécial  qui sera très agréable et qui ne durera que quelques minutes.

4 - Essayez de planifier un rendez-vous entre son heure de manger et sa sieste.   Votre enfant sera alors plus calme.

5 – Au jour J, n’hésitez pas à arriver chez le coiffeur avec un peu d’avance afin que votre enfant s’acclimate à l’endroit. Apportez son petit jouet préféré qui pourra l’occuper et le garder calme. Pas besoin de vous habiller trop propre et l’enfant non plus. Apportez des vêtements de rechange si jamais il refuse de porter la cape. Pour cette première, il se peut que celui-ci ne veuille vous quitter. Il sera alors plus simple de le prendre sur vos genoux.  Assurez-vous qu’il ne soit pas face à un miroir afin de détourner son regard des ciseaux. Confortez-le en lui promettant des bonbons ou une bonne glace après ce rendez-vous afin qu’il le considère comme une fête.  Prenez une photo ou demandez à un parent ou un ami de le faire avant de partir et montrez-lui une mèche de ses cheveux que vous garderez en souvenir pour vous deux. Si tout fonctionne bien, faites-en un rituel qui s’avérera toujours agréable et surtout, moins stressant.

Pourquoi ?

Tous les parents souhaitent que leur progéniture ait des cheveux en santé jusqu’à la fin de leur vie. Même si la quantité des cheveux que nous aurons est déterminée par notre code génétique, il est vital de recevoir une nutrition appropriée pour stimuler leur pousse. Afin de permettre aux cheveux de vos enfants de pousser rapidement et de manière saine, la vitamine B (biotine) est non seulement fondamentale pour favoriser la pousse des cheveux, elle a aussi une grande importance durant les premières années de vie. C’est pourquoi, il faudra inclure des œufs, du fromage, des yaourts, des avocats, des framboises, du saumon, des noix, des bananes et des tomates dans leur régime alimentaire.

À propos de l'auteur Luc Vincent

Lorsque j’ai décidé de créer ma propre ligne de produits capillaires uniques pour le cuir chevelu et les cheveux en 2011, je n’avais qu’un but en tête :

Lire Plus

À propos de l'auteur Luc Vincent

Lorsque j’ai décidé de créer ma propre ligne de produits capillaires uniques pour le cuir chevelu et les cheveux en 2011, je n’avais qu’un but en tête :

Lire Plus



La mission de l'entreprise Luc Vincent coiffure


Laisser un commentaire: